Un accord de partenariat a été officiellement lancé ce jour afin de faciliter l’accès des PME et microentreprises et, intervenant dans le domaine de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène (Wash) et de la santé, aux financements. Un partenariat signé entre l’Usaid et le Microcred Banque Madagascar.

English version avalaible on http://www.booknewsmada.com/madagascar-access-smes-of-the-health-to-funding-facilitated/

Facilitation de l’accès des PME et microentreprises aux financements

Un partenariat a été lancé ce jour à Antaninarenina entre l’Agence Américaine pour le Développement International ou Usaid (1) Madagascar et la Microcred Banque Madagascar ou MBM (2). Un partenariat qui vise à faciliter l’accès des PME (Petites et moyennes entreprises) et microentreprises intervenant dans le domaine de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène (Wash) et de la santé aux financements. En effet, l’absence d’accès au crédit d’investissement constitue une contrainte majeure au développement des entreprises à Madagascar, et parmi ces entreprises figurent les prestataires de service du domaine sanitaire.

« Beaucoup d’entreprises souhaitent développer leurs activités mais ne peuvent pas, faute de financement », a appuyé Michel Iams, Directeur général de la MBM, ce jour.

Et d’ajouter que la pénurie des soins et des infrastructures s’ajoute à ce blocage. Pourtant, le secteur de la santé publique n’assure que le tiers des services de santé de base destinés à la population dont moins de la moitié a accès à l’eau potable. Permettre aux PME et aux microentreprises d’avoir accès aux financements pourront renforcer le développement et la qualité de leurs services sanitaires et ainsi, améliorer les soins de santé pour la population.

access of the SMEs

Le Dr Joséa Ratsirarson, Secrétaire général du ministère de la Santé publique.
cc: Book News

« Nous avons récemment remarqué une augmentation de la part du secteur privé, dans les régions urbaines, mais aussi en zones rurales et suburbaines. Ce partenariat permet d’intégrer les prestataires dans le système de santé malgache et dans les financements, notamment en matière de Wash », a souligné pour sa part le Docteur José Ratsirarson, Secrétaire général au sein du ministère de la Santé publique.

Formation en gestion financière

Le partenariat, établi pour ce début pour un an, est réalisé à travers le projet Supporting Health Outcomes through the Private Sector ou SHOPS Plus de l’Usaid.

« Il s’agit d’une assistance technique et d’une mise en relation. Il s’agit d’éduquer la banque pour comprendre les professionnels et aussi de former les entreprises pour qu’elles comprennent la banque », a expliqué Daniele Nyirandutiye, Directeur du Bureau de santé au sein de l’Usaid.

A travers son projet, l’Usaid travaillera en étroite collaboration avec le MBM pour multiplier les possibilités financières dans les secteurs de la santé et du Wash. En parallèle, une formation en gestion financière sera donnée aux micro, petites et moyennes entreprises engagées dans le secteur de la santé et Wash pour leur apprendre les modalités des emprunts et des crédits. Les questions telles que « Comment recourir aux emprunts ? », « Comment utiliser le crédit pour étendre et améliorer leurs services ? » ou encore « Comment produire un revenu supplémentaire pour rembourser les prêts ? », seront abordées.

Tiasy

 

(1) Créée en 2006, MBM est une banque de financement numérique dont la mission est d’offrir des services financiers de qualité, adaptés et accessibles pour permettre aux gens d’avoir un meilleur accès aux services bancaires. MBM offre des services financiers adaptés aux besoins des populations non-bancarisées, surtout les micro et petits entrepreneurs, en vue de favoriser l’inclusion financière. MBM appartient au Groupe Microcred, une des rares institutions financières mondiales à avoir réussi à déployer un modèle profitable et adapté de financement pour les microentreprises et les petites et moyennes entreprises.

MBM opère dans tout Madagascar, avec 39 succursales, quatre succursales mobiles et 300 agents. Ses 155.000 clients utilisent les services de MBM, notamment l’épargne, le crédit, le transfert d’argent, les moyens de paiement et les assurances.

(2) Les Etats-Unis soutiennent le développement du peuple malagasy depuis 33 ans. En 2016, l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID) a accordé environ 91 millions USD d’aide au peuple malagasy à travers des programmes d’investissement dans la santé, la sécurité alimentaire, l’environnement, l’eau et l’assainissement.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :